Depuis le 1er octobre 2019

NZeTA (ou Autorisation Electronique de Voyage) obligatoire pour tout voyage (ou Transit) vers la Nouvelle-Zélande

Depuis le 1er octobre 2019, les visiteurs originaires de Polynésie, (passeports français) doivent effectuer une demande d'autorisation électronique de voyage pour entrer ou transiter en Nouvelle-Zélande (NZeTA) au moins 72 heures avant le départ.

Une redevance touristique internationale pour la protection de l’environnement et le financement du tourisme (IVL) est aussi exigée si vous voyagez vers la Nouvelle-Zélande (non requise pour les passagers en transit dans les 2 sens)  

Votre NZeTA et IVL  sont valables deux ans, et une fois que vous l'avez, vous pouvez l'utiliser aussi souvent que vous le souhaitez. (NZeTA 12$NZ via le site web ou 9$NZ via l'App, IVL 35$NZ)

Le service de l'immigration NZ met à votre service un site web et une application pour obtenir le NZeTA et l’IVL

Lien vers le site officiel de l'immigration NZ afin de faire votre demande

Lien vers le Guide de traduction du formulaire de demande de NZeTA

Tous les passagers doivent impérativement s'assurer de l'obtention de leur NZeTA et IVL avant leur départ, le cas échéant, la compagnie aérienne ne sera pas en mesure de les accepter à bord et ne sera pas tenue pour responsable.

La souscription doit être effectuée uniquement via Web ou App mis à disposition par le service de l'immigration avec un règlement uniquement par carte bancaire (pas d'espèces ni de chèque). L'agence Air New Zealand ne sera pas en mesure d’effectuer les demandes de NZeTA et IVL.

Si vous transiter par la Nouvelle-Zélande pour un voyage vers l’Australie ou l’Asie, vous n’avez besoin que du NZeTA. Attention cependant, si vous changez d’avis et vous arrêter en NZ ou prévoyez d’y séjourner moins de 2 ans après. Vous devrez refaire votre NZeTA pour l’obtention de votre IVL. Nous vous recommandons donc de faire votre NZeTA et votre IVL en une seule fois.